• Une part de ciel Claudie GALLAY

     

    Photo1157
     
    Claudie GALLAY
    Editions Actes Sud

     

    Professeur de cuisine à Saint-Etienne, récemment quittée par le père de ses deux filles,

     Carole revient au Val-des-Seuls, le village savoyard de sa jeunesse.


    "Je suis née ici, d'un ventre et de ce lieu. Une naissance par le siège et sans pousser un cri. Ma mère a enterré mon cordon de vie dans la forêt. Elle m'a condamnée à ça, imiter ce que je sais faire, revenir toujours au même endroit et le fuir dès que je le retrouve."


    Elle y retrouve Philippe, son frère ainé, garde-forestier, et Gaby, sa jeune soeur, femme de ménage.


    "Philippe était né. Gaby est venue après. J'étais entre les deux."

    Philippe est un homme solitaire qui adore sa montagne et rêve de baliser un sentier de randonnée suivant le chemin emprunté par Hannibal à travers les Alpes.


    Gaby vit dans la misère.

    Les poumons abimés, elle attend Ludo, son mari qui vient de sortir de prison.
    Elle élève seule, La Môme, une gamine qu'elle a recueillie.
    Malgré son dénuement, elle fait preuve d'une grande générosité.


    Tous trois ont reçu une boule de verre de leur père Curtil, 72 ans, qu'ils n'ont plus revu depuis trois ans et cinq mois, depuis l'enterrement de leur mère.

    Curtil, homme insaisissable, père absent, qui avait habitué ses enfants, depuis leur enfance, à les quitter du jour au lendemain, pour se rendre ailleurs.


    Notre mère l'excusait, elle disait: "C'est les démons qui l'obligent."

    "La boule annonçait son retour. C'était une question de jours."


    L'attente commence alors.


    "Les pères enlisent-ils leurs filles?Le mien m'obligeait  à un sur-place qui me semblait mortifère."


    La vie passe lentement  et les souvenirs refont surface.


    Du 3 décembre au 20 janvier, Carole tient le journal de son séjour au Val.


    Une parenthèse dans sa vie qui va l'aider à faire le point sur ses liens fraternels, sur son divorce.


    "Une part de ciel" est un roman intimiste qui évoque les souvenirs d'enfance, les secrets de famille , la culpabilité et l'attente.


    Roman du passé perdu, il est aussi une porte ouverte sur l'espoir , sur les êtres qui se relèvent et se reconstruisent, la mémoire apaisée.



    J'ai lu ce livre dans le cadre de ma participation aux matchs de la rentrée littéraire PriceMinister-Rakuten et je vous incite vivement à le découvrir.


    J'avais beaucoup aimé "Les Déferlantes" et "Dans l'Or du temps".


     Ici, Claudie Gallay tisse la trame d'un passé lourd de non-dits avec des mots simples qui sont sa force , sa signature.


    <script src="http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/06/31/40/scripts/flocons/flocons.js "></script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :