• Une dernière chose avant de partir Jonathan Tropper

    Fleuve Noir

     

    Résumé

     

    Silver a une vie de rêve, une épouse et une fille qu'il adore, un foyer chaleureux et une carrière de rock star en plein essor.

    Ah non, ça c'était avant...


    Silver a 44 ans, il est divorcé et vit des royalties de son unique tube. Rock star déchue et père lamentable, il passe ses journées avec ses deux acolytes aussi paumés que lui au bord de la piscine du Versailles, la résidence pour hommes divorcés dans laquelle il a atterri.

    Son ex-femme est sur le point de se remarier quand sa fille Casey, 18 ans, lui confie qu'elle est enceinte. Pourquoi à lui plutôt qu'à sa mère ? Parce que vu le soin qu'il met à gâcher son existence, il ne risque pas de lui faire la morale.


    Lorsque Silver s'effondre, terrassé par une attaque, le diagnostic est sans appel : s'il ne se fait pas opérer, c'est un aller simple pour la morgue.

    Mais sa vie mérite t-elle vraiment d'être vécue ? Au grand dam des siens, Silver refuse l'intervention.

    Le peu de temps qui lui reste à vivre, il veut le consacrer à renouer avec Casey et à devenir un homme meilleur.

    Alors évidemment, il faut s'attendre au pire...

     

    Mon avis

     

    J'attendais avec impatience le nouvel opus de Jonathan Tropper, dont j'avais adoré l'humour et l'atmosphère des premiers livres.

    J'adore les anti-héros et l'univers déjanté  de Jonathan Tropper.

    J'apprécie tout particulièrement la critique qu'il fait de la société, à travers ses personnages.

     

    Mais, pour ce roman, j'ai eu un peu l'impression d'être dans un vaudeville sans grand intérêt.


    L'écriture est assez simple, un peu grossière parfois. L'histoire n'a rien d'extraordinaire, pas d'intrigue haletante ou de surprises.

     

    En revanche,

    l'auteur a doté son personnage principal d'un trait de caractère assez drôle: Silver dit toujours à voix haute ce qu'il pense sans s'en rendre compte... ce qui le met  parfois  dans des situations incongrues.

     

    Il reste que Jonathan Tropper est un bon conteur, ses personnages sont pittoresques et attachants et ses dialogues font mouche.

     

    Correct pour les fans mais pas le meilleur livre pour découvrir J.Tropper.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :