• Mes lèvres sont mortes à minuit suivi de "Le Choix du roi"

     

    mes-levres-sont-mortes-a-minuit-519843-250-400

    Ecriture

     

    Dans l’appartement de Paul et Laura, tout est immaculé, du costume du maître de maison aux tenues impeccables de sa splendide épouse.

    Sous l’œil interrogatif de Malika qui, du matin au soir, ne nettoie que du propre, un ancien amant toujours épris et une amie envieuse viennent interroger les raisons de cette perfection qui tourne à l’obsession.

    Jusqu’au jour où une tache de sang indélébile sur la moquette blanche ébranle l’univers de Paul et Laura, arrachant les masques et révélant un effroyable secret…

     

    Un huit clos sur fond blanc, qui contraste avec l'obscurité de la geôle du marquis de Cinq-Mars, auquel Arièle Butaux réserve, dans la seconde partie du livre, 

    Le Choix du roi,

    la visite du monarque qui l'y a conduit...

     

    Un livre écrit comme une pièce de théâtre.

    Surprenant, un peu déroutant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :