• Max/Sarah Cohen-Scali

    001432529
     
    Gallimard Jeunesse
     
    "19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Führer. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais règnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans Loi. Sans rien d'autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler !"
     
     
    Le roman débute en 1936 à Steinhöring, en Bavière, dans le premier foyer du programme  
    « Lebensborn », initié par les services de Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis y mettent au monde les représentants de la race aryenne, afin de créer une jeunesse parfaite, destinée à régénérer l'Allemagne, puis l'Europe occupée par le Reich.
     
     
    Max est un produit fabriqué pour l’expansion de la race Aryenne.
    Il grandit sans affection, sans tendresse, sans maman, selon les critères d'éducation de la doctrine nazie. 
     
      Mais cet enfant malléable, à qui on inculque la cruauté, a heureusement l’intelligence d’un être humain, et le besoin d’aimer. Sa rencontre avec Lukas, un jeune juif polonais rebelle,  va bouleverser sa vie et lui permettre de survivre au chaos de la fin de la guerre.
     
    A partir de cet instant, ses croyances nazies seront aussi sérieusement ébranlées...

      C’est un texte très fort, si on accepte d’être bousculé, horrifié un temps.
    On pourra connaitre à travers Max la rédemption d'un petit monstre et retrouver espoir dans l’humanité.
     
     
     
    panneau1
     
    Ajoutons en guise de conclusion que, par les sentiments contradictoires qu’il provoque chez le lecteur, par la réflexion qu’il requiert et entraîne tout à la fois, ce roman de littérature jeunesse se voit plutôt destiner à de jeunes adultes à partir de 17-18 ans.
     
     
    Sarah Cohen-Scali est née au Maroc. Elle est lienciée en philosophie. Elle a suivi des études d'art dramatique avant de commencer à écrire pour les enfants. Elle a publié une vingtaine d'ouvrages pour la jeunesse mais aussi pour adultes, en particulier des romans noirs. Elle écrit également sous pseudonyme de Sarah K.
     
     
     
    1187686_lebensborn
     
    LAMORLAYE - Le 6 février 1944, "Westwald" (forêt de l'ouest), l'unique maternité SS en France, est inaugurée à Lamorlaye, à 40 kilomètres au nord de Paris. Vingt-trois enfants "de pure race nordique" verront le jour dans ce manoir réquisitionné dès 1940 par l'occupant.
     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :