• Mari et femme Madeleine CHAPSAL

     

    1340143-gf

     

    "Elle n'éprouvait plus le besoin, qu'ils fussent pareils, jusqu'à se croire jumelés.

    Elle avait compris, avec le temps, qu'ils ne l'étaient pas, n'avaient jamais pu l'être;

    ça n'avait été qu'une illusion, l'illusion amoureuse."

     

    Comment faire, quand on s'aime, pour continuer à vivre avec cet étranger que finit par devenir votre conjoint?

     

    Un drame que connaissent tous les couples, même les plus unis.

     

     

    Entretien avec Madeleine CHAPSAL

     

    1) Qui êtes-vous ? !
    A la longue je suis devenue Madeleine Chapsal, une personne et un personnage.

    2) Quel est le thème central de ce livre ?
    Comment l'amour parvient à évoluer dans un couple lorsqu'il dure...

    3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
    Celle où Julien apprend que sa jeune femme est enceinte :
    «Quelques mots avaient suffit pour que Julien le comprenne : Albane était devenue mère. Il sentit comme un vent coulis, assez froid:qu'allait-il en être de son amoureuse ?»

    4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
    Le Concerto pour une Voix, de Saint-Preux

    5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
    Leur expérience de l'amour en couple, qu'il soit libre ou conjugal... Recoupe-t-elle la mienne ?

    6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
    J'écris tôt le matin, après un café bien noir, sans musique, et je n'écris jamais l'après-midi... sauf du courrier...

    7) Comment vous vient l'inspiration ?
    La vie m'inspire un roman presque à chaque instant... J'ai en tête de quoi écrire encore des centaines de livres... Je n'en aurai pas le temps et à défaut je fais des listes de titres... Exemples : «D'un temps l'autre», ou «Seule avec chien» ou «Embarquement pour l'immédiat»...

    8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ?
    Mes adultes ne se préoccupaient pas de m'écouter... Alors j'ai voulu toucher des gens qui s'intéresseraient à ce que j'avais envie d'exprimer, sur moi, sur la vie, sur le monde... Cela passait par l'écriture et j'ai eu la chance que mes écrits soient publiés, et aussi soient lus...

    9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lectrice) ?
    En premier, Alexandre Dumas, puis Balzac et Victor-Hugo...
    Les grands créateurs de vastes univers et d'une foule de personnages...

    10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
    A permettre de vivre un nombre infini d'autres vies que la sienne, tout en restant dans son jardin et son fauteuil... J'ai découvert des mondes en moi et ailleurs, grâce aux livres...

    11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
    Mes premières sorties d'adolescentes n'ont pas été pour les pâtisseries ni pour les marchands de jouets ou de fringues, mais pour les librairies... Que d'émotions ! Que de voyages dans mes espaces intérieurs et dans le cosmos !
    Maintenant les libraires me connaissent et sertissent mes ouvrages, lesquels, sans eux, ne parviendraient pas au public.

     

     

    Source: http://www.20minutes.fr/livres/1037064-mari-femme-madeleine-chapsal-chez-fayard-paris-france


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :