• Ma vie sauvage - l'histoire vraie d'une enfant élevée par les singes Marina Chapman

    Editions Robert Laffont

     

    En 1954, dans un village du sud de l'Amérique, une petite fille  de quatre ans, est enlevée puis abandonnée dans la jungle colombienne.

    Elle découvre une communauté de singes  capucins et devient progressivement une des leurs.

    Les singes se  comportent comme les adultes qui peuplaient son monde et donnent une image de communauté unie et organisée qui l'apaise.


    Petit à petit, cette enfant arrête  naturellement de penser à sa vie antérieure pour se rapprocher de sa nouvelle famille de singes.

     

    "Je suivis les singes en rampant jusqu'à la petite clairière...

    Aujourd'hui, je compare l'enthousiasme qui m'habitait alors à celui d'un enfant au matin de Noël.

    Une excitation sans doute révélatrice de mon entrée dans l'état sauvage".

     

    La jungle devient sa maison, son pays.

     

    Quand des chasseurs la découvrent et la ramènent à la civilisation , elle a  dix ans approximativement.

    C' est la fin de son séjour dans la jungle, et une nouvelle existence,

    parmi ceux de son espèce, s'ouvre devant elle.

    Mais elle ne ne sait pas qu'après cette enfance sauvage l'attend une

    adolescence plus sauvage encore.

     

    Vendue à une maison close,cette petite fille,  Marina, le prénom qu'elle se choisira lorsqu'elle aura 14 ans, devient une esclave domestique:

    Survivre à chaque instant, arriver à comprendre ce que l'on attend d'elle, arriver à se faire comprendre , arriver à traverser la journée sans trop se faire battre.

     

    Elle devient ensuite une enfant des rues de Cucuta.Elle vivra  ainsi dans la rue pendant 2 ou 3 ans.


    Les années passées dans la jungle lui ont beaucoup appris.

    Elle sait se défendre, se nourrir, échapper au danger, survivre dans des situations critiques.

     

    Un jour, à 14 ans, elle croise le chemin de Maruja, et grâce à cette femme trouvera enfin une famille qui lui permettra  de construire sa vie.

     

     

    Lynne Barrett-Lee a fait le tri dans des notes méticuleusement amassées par Vanessa, la fille de Marina, au cours de deux années d'entretiens continus avec sa mère.

    Elle s'est concentrée sur l'enfance de Marina, prenant son enlèvement, où, arrachée à sa famille, elle perdit en quelque sorte son identité, comme point de départ, pour finir à ses quatorze ans environ, où elle retrouva un nom.

     

    J'attends avec une grande impatience  la suite de cette  incroyable histoire, aussi passionnante qu'émouvante.

     

    Entre "L'Enfant sauvage" et "Le Livre de la jungle", un récit extraordinaire,  une histoire de résilience exceptionnelle!

     

    A découvrir de toute urgence!

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :