• Le dernier gardien d'Ellis Island Gaëlle Josse

    Ellis
     
    Editions Noir sur Blanc
     
     
    Ellis Island, à l'embouchure de l'Hudson, à 800 mètres de la Statue de la Liberté.
     
    Ellis Island, centre d'immigration, lieu mythique de l'histoire américaine où plus de 12 millions d'immigrants débarquèrent et se pressèrent contre les portes dorées de l'Amérique.
     
     
    Ellis Island, circa 1901
     
     
     
     
    3 novembre 1954, encore neuf jours et neuf nuits avant la fermeture définitive du centre par les hommes du Bureau fédéral de l'immigration.
     
    Un homme demeure encore sur l'île, John Mitchell, le gardien.
     
    Et le besoin d'écrire, de se remémorer les événements marquants de son existence, d'explorer les tréfonds de sa conscience aussi.
     
     
    "C'est une inexplicable nécessité qui me contraint à me pencher sur un passé que j'ai cru pouvoir oublier".
     
     
    Cet homme, ce survivant,  raconte, sur le ton de la confidence, tous ses souvenirs "bien encombrants, à croire que toutes les ombres de mon existence se sont réveillées dès qu'elles ont su que je partais, et qu'elles ne seront en paix qu'une fois leur histoire racontée".
     
     
    steerage passengers on deck
     
     
     
    Un récit poignant servi par l' écriture poétique de Gaëlle Josse.
     
    A lire, absolument.

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :