• Le Bois du rossignol Stella Gibbons

    Editions Héloïse d'Ormesson

     

     "C’est l’histoire de deux familles, les Whiter et les Spring.

    Deux familles que tout oppose:
    les Whiter sont sombres, radins, ancrés dans le passé ; les Spring sont légers, dépensiers, en perpétuel mouvement. Les deux familles se croisent lors de bals mais ne se mélangent pas, jusqu’à l’arrivée de Viola, la belle-fille des Whiter devenue veuve qui vient s’installer dans la demeure familiale."

    Une satire sociale délectable où la « conformité de la femme », l’épouse potiche "et surtout si docile et peu désireuse de dominer et de briller »,  est remise en cause dans un conflit de générations et une Angleterre en pleine transformation. L’émancipation prend racine et l’amour triomphe.

    En ce qui me concerne, je suis passée à côté de ce roman; j'ai trouvé le rythme un peu lent et j'ai eu des difficultés à me  plonger dans l'histoire, assez mièvre et convenue.

    Mais nul doute que ce roman ravira les amateurs de campagne bucolique anglaise, de bals grandioses et de  passions déraisonnables, un  roman "un peu"  dans la lignée d'une Jane Austen qui aurait revisité Cendrillon.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :