• La vie de Lillian, mode d'emploi Alison Jean Lester

    Autrement éditions

     

     Lillian a 57 ans, grande, assumant pleinement ses choix et ses désirs.

    En une succession de courts chapitres, elle se remémore avec esprit,  justesse et parfois nostalgie, des épisodes de sa vie, ses amants, ses amours sur près d'un demi-siècle.

     

    Lillian a un long cou.

    "Pour l'amour du ciel, mets donc un collier autour de cette chose" lui dit sa mère , un jour qu'elle allait sortir.

    Lillian est élégante, pleine d'esprit. Elle aime les hommes en général.

    Ted en particulier.

    "Un homme grand et fort qui se mordille la lèvre est un être attirant et vulnérable.

    Un petit homme qui fait la même chose est un rongeur."

     

    Lilian excelle dans l'art d'être soi.

     

    D'une écriture franche, piquante  et  poétique, l'auteur brosse le portrait d'une femme qui traverse la vie avec loyauté, gourmandise et distinction.

     

    Un premier roman brillant et audacieux, déconcertante submersion dans l'intimité d'une femme libre.

     

     

    "Les relations ne s'arrêtent pas quand vous cessez de vous voir et de vous parler.

    Je pense que vous avez une relation[...] aussi longtemps que son souvenir fait vibrer une corde dans votre coeur. [...]

    Avec le temps, la corde se détend et lorsque vous la pincez, la réaction est plus faible.

    Alors, vous évitez de la pincer car le son qu'elle émet est de moins en moins beau à mesure qu'elle se détend.

    La relation est terminée quand les pensées liées à cette personne ne tendent plus leurs doigts vers la guitare".


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :