• La Reine Clandestine/ Philippa GREGORY

    51zciNl3OQL._SL500_
     
    Editions L'Archipel
    A  paraitre le 3 janvier 2013
     
     
     
    1464. L'Angleterre est en guerre.
    La maison d'York, avec à sa tête le roi Édouard IV, s'oppose à la maison de Lancastre, qui souhaite lui reprendre le trône.

    Le jeune roi fait alors la connaissance d'Élisabeth Woodville, veuve de Sir John Grey et mère de deux garçons, Richard et Thomas.
     
    Séduit, il l'épouse secrètement.

    Mais Richard Neville, comte de Warwick, cousin et principal conseiller du roi, voit d'un très mauvais oeil cette union qui contrecarre ses desseins politiques.
    Il voit de plus son influence décroître au profit des proches d'Élisabeth.

    Neville passe alors à l'ennemi et rejoint la maison de Lancastre...

    Complots, trahisons et secrets de palais...
     
    Philippa Gregory nous entraîne dans les méandres d'une histoire royale, vue par les yeux d'une femme prête à tout pour l'honneur des siens.
     
    Dévoilant un épisode historique méconnu, l'auteur met en scène une héroïne inoubliable au milieu de la tourmente.
     
     
     
    "Vous n'êtes point Mélusine jaillissant des eaux pour embrasser le bonheur, ni seulement la plus jolie femme de la cour. La route que vous avez choisie sera pavée de combats, de brouilles , d'intrigues.
    Notre tâche consistera à vous en faire triompher".
    Ainsi parle sa mère...
     
    Extrait de la Reine clandestine
     
     
    Pour tous ceux qui aiment les romans historiques, voici une histoire dense et captivante , version romancée, qui couvre vingt ans d'histoire en 340 pages.
     
    Vous découvrirez au fil des pages une très belle écriture d'un style médiéval, écrit au présent et à la première personne, qui vous permettra de voyager dans l'Angleterre du 15ème siècle.
     
     
     
     
     
    samlap
     
     
     

    Élisabeth Woodville ou Wydville (14377 juin 1492)

     

    fut la reine consort du roi d'Angleterre Édouard IV.

     

    edouard4
     

    Elle était la fille de Richard Woodville (1415 – 1469), comte Rivers, et de Jacqueline de Luxembourg (1416 – 1472).

    Sa mère était veuve du duc de Bedford et fille de Pierre Ier de Luxembourg, comte de Saint-Pol.

     

    Veuve de sir John Grey et mère de deux enfants, son mariage avec Édouard IV en 1464 fut considéré comme un désastre pour le royaume et fut à l'origine d'un profond désaccord avec l'ami du roi, Richard Neville, comte de Warwick qui l'avait pourtant aidé à arriver au trône.

     

    Elle usa, en effet, de toute son influence pour combler d'honneur toute sa famille. Son père devient Lord Rivers; elle maria son jeune frère Jean à la duchesse de Norfolk; l'une de ses sœurs au comte d'Arundel et une autre au comte de Pembroke.

    Le comte de Warwick se jeta dans le camp lancastrien et détrôna Édouard IV en 1470.

    Réfugiée à l'abbaye de Westminster, Élisabeth y accoucha de son premier fils, Édouard.

    Redevenue veuve en 1483, elle fit proclamer le jeune prince roi d'Angleterre sous le nom d'Édouard V, mais Richard, duc de Gloucester, frère d'Édouard IV, le lui arracha ainsi que son autre fils Richard, duc d'York, et fit jeter les deux enfants à la Tour de Londres où plus tard, sur son ordre, James Tyrrel les aurait étouffés.

    Descendance

    De son mariage avec Édouard IV naissent dix enfants :

     

    Choosing_the_Red_and_White_Roses
     
     GUERRE DES DEUX-ROSES
     
    Dans la Guerre des Deux Roses,
    Elisabeth fut l'épine...
     

    Peinture de 1908 par Henry Payne s'inspirant d'une scène de la pièce de Shakespeare Henry VI (première partie) durant laquelle les membres des deux factions cueillent chacun une rose rouge ou blanche dans le Temple Garden pour marquer son appartenance à l'un des camps.

     

     

     
       
     
    2roses
     

     A découvrir les autres livres de Philippa GREGORY:

    CLIC

     

     

       
     
       
     
     

     

     

     

    Merci aux Editions L'Archipel de m'avoir fait découvrir ce roman.

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :