• Juliette Forever , Roméo Forever/ Stacey Jay

    Les petits billets de MARIE...

    Romans pour adolescents

     

    Juliette

    Editions Milan

    Collection Macadam

    Titre original : Juliet Immortal

    Auteur : Stacey Jay

    Nombre de pages : 341

                  

    "Juliette Forever est un roman très sympathique à lire, bien que j’aie eu une petite frayeur avant de l’ouvrir : sur la 4ème couverture j’ai pu lire : « Traduit de l’anglais par Amélie Sarn ».

    Soit, l’auteur de "Les proies" que je n’avais pas apprécié, en partie pour son style d’écriture.

    J’ai eu pourtant la surprise de découvrir une traduction fluide et vraiment très agréable.             

    Le roman s’ouvre sur une scène entre le Roméo et la Juliette de Shakespeare en 1304. Roméo et Juliette qui s’aiment.

    Le chapitre suivant se passe de nos jours en Californie, du point de vue de Juliette devenue immortelle tout comme Roméo. Mais ils se haïssent : alors qu’il doit servir le Mal en séparant ceux qui s’aiment, Juliette, elle, doit servir le Bien en essayant de les réunir.         

                

    Le changement de personnalité de Roméo est palpable : il est devenu cruel, malfaisant, manipulateur, sadique. Juliette, par contre, ne change pas. J’ai adoré ce contraste !

    L’histoire est vraiment bien construite. Stacey Jay fait référence à Shakespeare très souvent : elle « transforme son passé », insère des répliques de Roméo et Juliette,…             

    L’atmosphère du récit change tout au long du roman : elle est à la fois angoissante, paisible et inquiétante.            

    Certaines répliques sont vraiment mignonnes et poétiques, même peut-être trop ! En effet le récit est un peu niais, mais cela ne m’a pas dérangée : je m’attendais à ce qu’il le soit beaucoup plus.

     

    Le livre ne contient pas beaucoup de péripéties. On s’y accroche tout de même grâce à un cadre plaisant. En revanche la fin comporte pas mal d’action, avec des rebondissements, des réponses à nos questions…

    En somme, Juliette Forever est un livre agréable, mêlant amour et haine et qui est d’autant plus intéressant si vous avez lu le Roméo et Juliette de Shakespeare".

     

     

     

     

    Roméo forever"
     
    Editions Milan
     
    Collection Macadam

     

    Titre original : Romeo Redeemed

    Auteur : Stacey Jay

    Nombre de pages : 341

     

    "Contrairement à son prédécesseur, Roméo Forever m’a beaucoup déplu. Il m’a paru inutile, un seul tome aurait suffit. Il ne se résume qu’à une petite histoire d’amour très, très niaise.

    Dans ce deuxième tome,  Roméo doit donc séduire Arielle, celle dont le corps a été occupé par Juliette dans Juliette Forever, pour se débarrasser de son fléau et se vouer au Bien.

     

    Les points de vue d’Arielle et de Roméo sont alternés. Le roman n’en est pas dynamique pour autant, loin de là. En effet je me suis ennuyée pendant ma lecture : il ne se passe absolument rien. Hormis une histoire d’amour très niaise. Alors que la niaiserie du premier tome ne m’a pas dérangée, celle du second était beaucoup trop marquée. Certaines répliques sont trop poétiques, elles ne paraissent pas réelles. Le principal défaut du livre est qu’il contient un grand nombre de scènes romantiques clichées.

    Elles donnent une impression de « déjà-lu »…

    Arielle est un personnage qui m’a paru très sympathique au premier abord. Mais au fil du roman elle devient de plus en plus étrange et agaçante. Elle est si naïve que ça en devient invraisemblable. Elle se comporte de manière étrange, dès qu’une chose tourne mal, elle réagit comme personne ne le ferait et dramatise tout.

     

    Roméo, lui, passe du statut de tueur impitoyable à celui de gentleman. Ça m’a un peu déconcertée.

    L’auteur passe du coq à l’âne et c’est assez dérangeant. Le récit est confus même si on trouve nos réponses 2 ou 3 pages plus tard. On s’y perd, on ne comprend pas tout....

     

     

    Pour conclure, Roméo Forever m’a déçue. Je m’attendais à une histoire plus prenante.

    Il aurait pu être aussi bien que son prédécesseur si Stacey Jay avait eu recours à un peu plus d’originalité et si elle n’avait pas seulement focalisé son histoire sur une histoire d’amour".

     

    Merci beaucoup Marie pour tes chroniques!

     

    Marie est une jeune lectrice qui fréquente assidûment la bibliothèque dans laquelle je travaille et dévore des tas des livres!

    Ses avis sont précieux...

     

     

     

     

     

     

    Merci aussi aux éditions Milan de nous avoir fait découvrir ces deux romans pour ados.

     

     

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :