• De là, on voit la mer/ Philippe BESSON

    la-voit-mer
     
     
    Editions JULLIARD
     
     
    Voilà, j'ai fini de lire le dernier Besson...
     
    J'ai aimé! Ce livre se lit d'une seule traite!
     
     
    Je suis contente car son dernier livre, "Une bonne raison de se tuer", m'avait un peu déçue.
     
    Comme son titre l'indiquait, ce roman  traitait du suicide.
     
    images1
     
    Ce qui m'avait gênée, c'etait  l'absence d'émotion, de réaction, de solidarité tout au long de ce livre: les personnages n'avaient  aucun ancrage, avaient des rapports très peu satisfaisants avec leur entourage.
     
    Tout se déroulait dans l'indifférence des autres. Les héros étaient laissés seuls avec leur souffrance.

    Philippe BESSON voulait sans doute témoigner par ce livre de la froideur et de l'absence de compassion dans les rapports humains dans nos sociétés actuelles... Réussi mais on ne ressortait pas particulièrement joyeux après cette lecture.
     
     
    Avec "De là on voit la mer", je retrouve le style Philippe BESSON que j'affectionne tout particulièrement.
     
     

    Philippe Besson se glisse dans la peau de Louise, la quarantaine, mariée et romancière à succès, qui part travailler en Italie sans imaginer que des accidents vont venir bouleverser le cours de son existence et l'obliger à s'interroger sur ses choix, ses renoncements, ses attentes.

     

    Ce que j'aime chez Philippe Besson, c'est qu'il décortique les âmes et va dans la psychologie la plus profonde des personnages.

    Il ya des obsessions, des choses récurrentes, des lignes de force ou de faiblesse.

    Ses livres s'écrivent toujours autour du sentiment, du lien qui se noue et se dénoue.

    Il écrit beaucoup sur la perte, sur l'absence, la disparition .

    Il aime les non-dits, les interstices, les ombres.

     

    Dans ses romans, on trouve beaucoup de son intimité, rien de sa vie.

    Il écrit des livres parce que la vie ne suffit pas. Parce que la vie qu'est la sienne n'est pas celle dont il aurait aimé.

    Il écrit avec ses obsessions, ses désirs, ses plaisirs, ses névroses et ses souvenirs.

    Avec Besson, c'est le retour aujourd'hui des gens qui veulent raconter des histoires.

    Le temps qui file lui fait peur.

    Il n'imagine pas sa vie sans écriture; c'est devenu totalement identitaire.

     

     

     

    "Luca lui a révélé qu'elle était encore vivante, encore capable d'emballement, de ferveur, de fièvre, de lâcher-prise. Et quand on a fait pareille découverte, comment continuer à vivre dans la torpeur, la facilité? Ce n'est même pas une question de courage. C'est juste une question de respect de soi."

    extrait "De là, on voit la mer"

     

     

     

    Philippe-Besson1

     

    Philippe Besson, né à Barbezieux-Saint-Hilaire le 29 janvier 1967, (1967...comme moi!) est un écrivain français, anciennement homme d'affaires. Il est également critique littéraire et animateur de télévision.

     

     

    Bibliographie

     

     

     

     

     

    45094b2d
     
     
    (J'ai lu tous ses livres!)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :