• Dans le décor Thierry des Ouches

    thierry Desouches
     
    Editions Daphnis et Chloé
     
     
    Musicien, Thomas, 18 ans, est fou amoureux de Caroline.
    Un soir, il suffit d'une seconde pour perdre le contrôle de sa voiture,
    pour partir dans le décor :
    la jeune fille est plongée dans le coma et condamnée  à vie dans un fauteuil roulant.
     
     Le jeune homme est alors incapable d’assumer cette tragédie.
     
    "...programmé sur l'orbite de la lâcheté, j'invente des trésors d'imagination pour me déculpabiliser [...], je construis la cathédrale de mes justifications pour tenter d' expliquer l'infamie de mon comportement, faisant notamment mine d'ignorer que l'on peut être jeune, mais assumer ses responsabilités dans une situation comme celle-là".
     
     Rejeté par sa famille et ses amis, il démarre à Paris, une vie de "hors-la-loi, de rat des ville" jusqu' au jour où il échoue au 122 de la rue des Rosiers à la Chope des Puces de Saint-Ouen,     " temple mythique du jazz manouche".
     
    Rapidement adopté par d'autres musiciens, il devient très vite le leader d'un trio et se produit tous les week-ends sur la scène de l'établissement.
     
    C'est là qu' un grand producteur de cinéma le repère et lui propose de devenir acteur. 
     
    Cette rencontre bouscule sa vie.
     
    Très vite, il devient une star du cinéma.
     
    "Maintenant, je le sais, comme un diamant, je ne brille que dans la lumière et je crains l'ombre".
     
     
     Mais le succès suffira-t-il à effacer les démons du passé?
     Sera-t-il capable de quitter gloire et argent, pour aller retrouver la femme qui le hante et qu'il n'a jamais cessé d'aimer?
     
     
     
    Dès les premières lignes du roman, on sait à qui on a affaire:
     
    "Je suis lâche et con; le roi des lâches, le roi des cons". 
     
    Et effectivement, en ce qui me concerne, à aucun moment je n'ai éprouvé la moindre empathie pour cet individu.
     
    On pourrait aussi ajouter égocentrique, éternel insatisfait et  plein de contradictions.
    Constamment dans le besoin de plaire, d' attirer l'attention par la séduction ou l'agressivité et du coup contraint de jouer un personnage qui n'est pas vraiment lui-même.
     
    A sa décharge, un père indifférent, autoritaire et colérique:
    "Ni baisers, ni câlins, une absence totale de fantaisie de la part de cet homme qui a toujours semblé m'ignorer, de ce père colérique et inconsistant, d'une mère absente malgré sa présence et qui, à force de le redouter, a fini par lui ressembler".
     
    Un amour de soi grandement entamé faute d'avoir été nourri par l'amour de ses parents.
    Et il est certain qu'une mauvaise estime de soi favorise l'échec!
     
     
    "Combien de temps tiendrai-je encore à faire semblant, à être un autre, à courir en marche arrière?"
     
    Thomas parviendra-t-il à se pardonner, à accepter ses fautes pour se sentir mieux et reprendre confiance en lui et jusqu'où ira-t-il pour retrouver la femme qu'il aime?
     
     
     
     
     

    Partager sur Facebook

     

    Pour suivre l'actualité des éditions Daphnis et Chloé, cliquer ICI


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :