• Constellation Adrien Bosc

    Stock

     

    Un roman à la croisée du récit et de la réalité.



    On revisite le  crash du Constellation F-BAZN d'Air France dans lequel se trouvait le boxeur Marcel Cerdan .

    L'avion  décolla de l'aérodrome d'Orly, à destination des Etats-Unis, le 27 octobre 1949, et s'écrasa dans la nuit, sur la crête du mont Redondo, aux Açores.


    Aucun survivant.

    L'auteur raconte la vie de chacun des passagers, en tout quarante-huit hommes et femmes, les sort de l'anonymat et leur redonne, dans des courts chapitres une humanité et une  histoire à chacun.

    Une constellation de destins qui s'entrechoquent.

    On est à la fois témoin de l'avancée de l'avion, des secours, de la recherche des causes de l'accident et des itinéraires de vies des passagers que la mort et le hasard ont fauchés.

    On y trouvait une grande violoniste, Ginette Neveu accompagnée de son frère Jean mais aussi d'autres personnes telle une bobineuse de Mulhouse promise à une grosse fortune ou le directeur commercial de Walt Disney qui avait inventé la montre Mickey, des bergers basques, un peintre, un journaliste...


     

    Pourquoi prendre cet avion plutôt qu'un autre?


    Edith Piaf avait demandé à Marcel Cerdan de prendre l'avion plutôt que le bateau...afin de le retrouver plus vite.

    Confrontation de notions de hasard, de destin, de coincidence...

     

    Un premier roman écrit avec beaucoup de sensibilité, de poésie et de justesse 

    par Adrien Bosc,

    récompensé par l'Académie française en octobre dernier.

     

     

    "L'archipel est constellé d'almas ou alminhas, "âmes" ou "petites âmes", cubes de pierre aux carreaux bleus et blancs ornés d'une croix.

    Et, selon la légende insulaire, chaque deuxième jour de novembre, les âmes perdues tournent autour des stèles dans l'espoir que saint Michel les attrape avec sa corde et les libère du purgatoire. Ces croix, innombrables sur les hauteurs de Sao Miguel, veillent au sauvetage de ces naufragés. Au sommet du mont Redondo, une âme veille au salut de quarante-huit naufragés du ciel".
     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :